Formation d’agriculteur

hypnose
Trouver des offres de formation en hypnose en Marseille
septembre 30, 2020
Formation de clerc de notaire : cursus et perspectives
mars 26, 2021

Que ce soit le muesli le matin, la salade le midi, le steak le soir ou le lait dans le café : chacun de nous a un produit provenant directement du fermier dans les mains- ou mieux, dans l’estomac, au moins une fois par jour.                                                                                                  Avec leurs champs et leurs écuries, des agriculteurs formés, veillent à ce que nous ne manquions pas de nourriture. En contrepartie, ils cultivent la terre, sèment des graines de légumes et de céréales ou les plantent sous forme de germes. Ils élèvent des bovins, des porcs, des poulets et d’autres animaux et fournissent leurs produits à l’industrie alimentaire après la récolte. Grâce à la culture du colza et à l’accumulation de biomasse, ils sont également devenus importants pour la production d’énergie.                                                              Pendant la formation d’agriculteur, vous apprendrez toutes les tâches mentionnées ci-dessus et vous aiderez à la production dite primaire.

 Comment se déroule la formation d’agriculteur ?

La formation d’agriculteur dure trois ans. Elle comprend l’élevage d’animaux de ferme, la connaissance et l’utilisation des machines pour la culture du sol, ce qui est important pour la récolte, et plus encore. La formation se déroule sur une base duale, c’est-à-dire dans une école professionnelle et dans votre entreprise de formation. Au cours de votre formation d’agriculteur, vous apprendrez les différentes règles de détention et d’élevage des animaux dans les deux branches de l’entreprise, “Végétal” et “Animal” et vous apprendrez également les bases du marketing afin que votre exploitation puisse faire face à la concurrence.

Les agriculteurs travaillent au grand air. Il faut prendre cela au pied de la lettre, car ils doivent être prêts à sortir et à s’occuper des champs ou du bétail à tout moment de l’année et par tous les temps. En effet, en tant que producteurs des denrées alimentaires de base, une autre branche de l’industrie, l’industrie alimentaire, dépend d’eux, ainsi que le  consommateur final. Leur importance est incontestable sur tous les niveaux, si une mauvaise récolte rend les quelques sacs de farine “utilisables” plus chers, une bonne récolte les rendra à nouveau moins chers. Au cours de votre formation d’agriculteur, vous apprendrez quelques trucs et astuces pour conserver une grande partie de la récolte même par mauvais temps et la laisser pousser fortement. En plus des soins et du sens de responsabilités. Pour une meilleure assimilation lors de la formation,  des connaissances en biologie et en chimie sont nécessaires, car cette connaissance vous permettra de faire un dosage équilibré et de savoir mélanger les bons types d’aliments et d’engrais pour répondre aux besoins de vos semences et de votre bétail.

Perspectives 

Afin d’élargir vos connaissances dans ces domaines, vous avez la possibilité de participer à des formations complémentaires après votre formation d’agriculteur. Par exemple, il existe plusieurs examens de maître artisan que vous pouvez passer pour vous spécialiser dans l’élevage de la volaille ou des moutons. Vous pouvez également étendre votre travail de la ferme au bureau pour organiser et gérer la production de la ferme en tant que maître de service agricole. Outre la fourniture de denrées alimentaires, les agriculteurs sont désormais également impliqués dans le développement des énergies renouvelables : Avec le biogaz issu de la biomasse et de l’huile de colza, ils fournissent des ressources qui permettent de produire de l’électricité verte. Certains agriculteurs vont même plus loin et louent des parties de leurs champs à des clients privés qui peuvent cultiver et récolter leurs propres légumes sous la direction de professionnels.                                                                     Plus de bio n’est pas possible !

Vous devriez devenir agriculteur si …

– Vous aimez travailler en plein air.

– Le travail physique est exactement votre truc.

– Les odeurs et la saleté sont pour vous le signe d’une journée de travail réussie.

Vous ne devriez absolument pas devenir agriculteur si …

– Votre besoin de sommeil est énorme.

– Vous souhaitez ramener chez vous chaque cochon ou veau.

– C’est votre cauchemar de rester dans la grange jusqu’à trois heures du matin quand une des vaches met bas.