Formation de plâtrier

Formation de mécanicien de production
mars 26, 2021
Le métier de responsable des technologies de l’information
mars 26, 2021

Il n’y a pas beaucoup de professions dans lesquelles les techniques de travail modernes et traditionnelles peuvent être combinées tel est cas dans le métier de plâtrier. Ils travaillent dans les nouveaux bâtiments, aident à moderniser les immeubles, restaurent les vieux monuments et décorent les façades. Les plâtriers font donc bien plus que simplement plâtrer les murs. La profession exige beaucoup de tact et de sensibilité et vous laisse une grande marge de manœuvre pour l’individualité, par exemple pour la planification de pièces ou de bâtiments. Façonnez votre avenir – avec une formation de plâtrier.

Les exigences du métier

En tant que plâtrier, vous devez être toujours actif. La profession est donc idéale pour ceux qui aiment créer quelque chose de leurs mains et qui ne veulent pas rester assis à un bureau toute la journée. L’entraînement fait appel à tous vos sens, vous pouvez sentir le plâtre dans vos mains et voir comment il prend lentement forme. Comme vous pouvez le voir, cette formation exige une certaine habileté manuelle. Vous devez savoir comment utiliser une truelle et une spatule afin d’utiliser vos outils au bon endroit. Ils vous facilitent de nombreux emplois, mais ne vous les enlèvent pas complètement. La forme physique est essentielle pour s’entraîner au métier de plâtrier.

Si vous attachez une grande importance à pouvoir vous exprimer artistiquement pendant votre formation, le métier de stucateur vous offre de nombreuses possibilités. Vous concevez vos profils en stuc à la table à dessin ou sur place et vous pouvez ensuite les travailler. Si cela ne vous suffit pas, essayez le “Stuccolustro”, une forme spéciale de peinture murale classique que l’on trouve souvent dans les églises. Il n’est pas étonnant, après tout, que les plâtriers soient apparus dans le passé principalement comme des artistes et des concepteurs d’églises importants.

La formation de plâtrier dure trois ans et se termine par un examen. Elle est proposée dans le cadre du système de formation en alternance, ce qui signifie que vous alternez entre la scolarisation et l’acquisition d’une expérience pratique en entreprise. Vous y apprenez qu’il est important d’être le moins étourdi possible lorsqu’on travaille sur des bâtiments et d’avoir de la patience. Vous verrez que vous serez en contact avec de nombreuses substances et matériaux différents. Assurez-vous que vous n’êtes pas sensible ou allergique à la poussière et à certaines substances chimiques.

Les perspectives de la formation

La formation de stucateur s’effectue de manière classique dans un atelier de stucage du métier. Cependant, il est tout aussi bien possible d’apprendre le métier dans des entreprises de construction de logements, des entreprises de construction industrielle ou des entreprises de finition. Le métier traditionnel de plâtrier est à nouveau en vogue et donc une profession d’avenir ! Si vous êtes prêt à assumer la responsabilité de la restauration de bâtiments anciens et que vous avez au moins un diplôme de fin d’études secondaires, rien ne s’oppose à votre avenir de plâtrier. Après l’apprentissage, il ne doit pas s’arrêter: après le maître artisan, vous pouvez vous former pour devenir restaurateur. Ou démarrez votre propre entreprise tout de suite.

Vous devriez devenir plâtrier si :

– Vous avez une compréhension technique et manuelle.

– Vous aimez concevoir des murs avec des ornements et restaurer des bâtiments historiques.

– Vous aimez être actif dans votre travail et pouvez faire preuve de sensibilité.

Il ne faut surtout pas devenir plâtrier si :

– Vous êtes très impatient.

– Vous êtes allergique à la poussière.

– Vous avez le vertige.