Une réserve financière pour changer de carrière

Comment devenir courtier en assurances ? Tout ce qu’il faut savoir
mars 26, 2021
Formation de cordonnier
mars 26, 2021

Est-il possible de changer le cours d’une carrière sans une bonne réserve financière qui nous garantit la stabilité en temps de crise ? On a toujours essayé d’aborder la question du travail et du changement d’emploi et de carrière, en utilisant la crise financière comme toile de fond, qui nous a beaucoup touchés. Nous pouvons nous plaindre de l’économie, des politiciens, des taux, de l’inflation et des taux d’intérêt. Mais nous savons que c’est notre réalité actuelle et que c’est là que nous devons survivre en faisant les bons choix.

Il est rare de nos jours de trouver une personne qui soit vraiment heureuse dans son travail actuel. Beaucoup d’entre eux se traînent pendant des années dans la même position, incapables de prendre la décision de changer. Soit ils ne sont pas suffisamment qualifiés pour faire face à un marché de plus en plus concurrentiel, soit ils n’ont pas les conditions financières pour effectuer une transition de carrière.

Et pour aggraver cette attitude passive (et impuissante), nous avons toujours entendu qu’il est important d’être préparé aux situations d’urgence. L’imminence d’un événement imprévu survenant à tout moment sape encore plus tout désir de prendre des risques pour le nouveau et d’avoir un matelas financier au cas où quelque chose arriverait est sans aucun doute un moyen de s’assurer de bonnes nuits de sommeil. Mais, avez-vous déjà pensé que cet événement imprévu pourrait être une chose positive ? Soyez honnête : combien de fois avez-vous cessé de saisir une opportunité (un cours de langue à l’étranger, une année sabbatique, le job de rêve pour gagner moins, une opportunité d’entreprendre) parce que vous n’étiez pas préparé financièrement ?

Balance

C’est ce qui arrive à la plupart des gens, malheureusement. Beaucoup d’entre nous ne pensent à l’équilibre financier que lorsque la récession frappe, si nous nous sentons à la merci de la perte de nos emplois (ou lorsque nous en perdons), lorsque les prix commencent à dépasser la facture et que notre niveau de vie baisse. Mais s’il y a un côté positif à toute crise ou moment de pénurie, c’est que nous sommes plus susceptibles de changer nos habitudes.

Si votre objectif est de faire une transition de carrière, sachez qu’il vous faudra beaucoup de courage, de planification et une bonne réserve financière à la banque. Il faut donc considérer cette transition comme un projet. Et comme pour tout projet, il faudra bien plus que de la discipline pour le mettre en pratique.

Éviter les désabords

La première recommandation est que vous considériez ce projet comme quelque chose de positif (une nouvelle carrière) et non comme la possibilité d’épargner, si vous devenez chômeur. Après tout, le résultat financier peut même être le même, mais vos démissions pour réaliser vos projets auront un goût beaucoup moins amer. Comme le délai moyen de mise sur le marché peut varier de 6 à 10 mois, il est important que vous disposiez d’une réserve suffisante pour que vos besoins fondamentaux soient satisfaits pendant cette période.

Évaluez votre situation financière en faisant un relevé de vos dépenses (combien vous dépensez) et surtout de vos revenus (combien vous gagnez). Avoir une idée claire de ce que votre schéma de dépenses actuel classe par priorités et redimensionner votre niveau de vie pour votre nouveau projet. Ce faisant, vous pourrez peut-être même accepter un nouvel emploi dont le salaire est inférieur à celui de votre emploi actuel, mais qui correspond beaucoup plus à votre objectif de vie.

Avoir quelqu’un à écouter pour aider

Parlez à la famille et partagez les plans avec ceux que vous aimez. Ils seront de grands alliés dans les renonciations qu’ils devront faire, car pour chaque choix, il y aura toujours une renonciation : gagner plus ou faire ce que vous croyez et aimez ? Être riche ou avoir l’air riche ? Vous avez du temps à consacrer à votre famille ou vous sacrifiez trop d’heures de travail qui ne vous apportent rien ?

Quelle que soit votre décision, sachez qu’avoir une vie financièrement équilibrée est bien plus que de pouvoir acheter ce que vous ou votre famille voulez ou même tout gâcher et envoyer le patron faire un tour. C’est avoir le pouvoir de faire des choix qui correspondent à vos convictions et à vos objectifs, et plus que cela, c’est être capable de tirer parti des nombreuses opportunités qui se présentent à tout moment.
Nous vivons vraiment un moment de révision des valeurs et de définition de la manière dont notre vie professionnelle peut accompagner nos désirs personnels, en évitant les naufrages d’un côté comme de l’autre. Une discussion qui mérite une planification minutieuse et une attention particulière.